Laissez nous votre message


Le Live Chat est fermé, n'hésitez pas à nous laisser votre message ici, nous vous répondrons rapidement

Laissez nous votre message

Patrick, 55 ans (intermittent)

« J'ai arrêté la cigarette traditionnelle depuis 3 mois.
Je ne ressens plus l'envie de fumer même en compagnie de fumeurs donc très bon pour le porte-monnaie en ayant une consommation normale. J'ai déjà descendu le taux de nicotine de mes liquides de 16 mg/ml, à 12 mg/ml et bientôt 6 mg/ml pour arriver à 0 dans 1 an. J'apprécie aussi de ne plus empester mon entourage avec l'odeur de tabac sur mes vêtements. Voilà, pour moi que du bénéfique.

 

Cendy, 62 ans (profession libérale)

« J’ai arrêté la pipe depuis maintenant 1 ans et demi. Fumeuse de cigarettes depuis 30 ans, j’avais décidé d’arrêter pendant 2 ans et j’ai finalement craqué et je suis remis à la cigarette. A l’âge de 50 ans, j’ai décidé de me mettre à la pipe, fortement conseillé par mon entourage. Ensuite, suite à un soucis de santé, j’ai du arrêter complètement le tabac. Mon cardiologue m’a conseillé la cigarette électronique et depuis 1 an, je n’ai pas touché à une cigarette et qu’on ne me parle plus de pipe. C’est que de la joie pour moi et je voudrais remercier l’inventeur.

 

Stephanie, 52 ans (manager)

« Découverte de la e-cig ? Un hasard total ! En faisant la queue dans un bureau de tabac, mon regard se porte sur un petit présentoir avec des e-cigs jetables. J'en achète une “juste pour voir”. A vrai dire après 30 ans de tabagisme (un paquet un paquet et demi voire deux les mauvais jours), je commençais sérieusement à en avoir marre. Un début d'asthme nocturne, des finances sérieusement en péril à cause de la cigarette (l'horreur des fins de mois à compter et à s'angoisser tout en culpabilisant), tout cela commençais à me motiver pour arrêter. Problème : j'avais essayé une seule fois via mon médecin traitant avec des patchs et là, catastrophe totale, je n'ai pas tenu deux jours ! Donc d'un côté le rêve d'arrêter et de l'autre la sensation que j'allais vraiment en baver. J'étais en phase de motivation psychologique tout en ignorant comment j'allais bien pouvoir franchir le cap.

Cette première e-cigarette jetable, j'ai testé sans y croire et coup de bol, j'ai adoré le goût. En revanche peu de vapeur, durée de vie ultra limitée et surtout un côté prohibitif. C'est en me renseignant sur le net sur le prix des recharges que j'ai découvert les “vraies” cigarettes électroniques rechargeables et j'ai immédiatement commandé un kit. C'était il y a un mois et demi. Kit reçu et là, immense surprise, envie de vapoter oui, envie d'une clope non ! Heureusement il ne devait me rester que 4 ou 5 cigarettes dans mon paquet quand j'ai reçu mon kit. La dernière clope, j'ai tiré deux taffes et je l'ai écrasée, dégoûtée ! Dans la foulée, j'ai jeté symboliquement mon cendrier.

Depuis ? plus une seule cigarette et absolument aucun manque. Je vapote de la noisette dose 6mg (j'ai démarré à 12mg) et pense passer au 0mg d'ici peu. Je me suis rendue compte que le principal pour moi c'était le geste, le plaisir de la vapeur et le goût. Bizarrement, je ne me sens pas terriblement accro la nicotine et au “hit”.

Comme beaucoup, j'ai le plaisir (ou déplaisir parfois !) de l'odorat retrouvé. Un appart qui ne sent plus le tabac froid et le plaisir de n'avoir plus à m'isoler sur les balcons pour ma “pause clope” quand je rends visite à des amis ou à la famille (tous globalement non fumeurs). Un seul gros regret : n'avoir pas entendu parler de la cigarette électronique plus tôt. Quand je vois la tranquillité d'esprit, le bien être acquis depuis l'arrêt du tabac, je me dis que ça aurait pu changer ma vie bien plus tôt. L'asthme nocturne qui s'était déclaré depuis plusieurs mois et devenait vraiment gênant a totalement disparu après seulement trois jours d'arrêt de la cigarette !

 

Quentin, 26 ans (chanteur)

Depuis plusieurs années j'ai souhaité arrêter de fumer, la première c'est pour ma propre santé et la deuxième c'est pour mon porte monnaie, car oui fumer coute cher, très cher.

Après plusieurs tentatives infructueuses (patchs, gommes, pastilles) je me suis laissé séduire par la cigarette électronique. Et quel ne fut pas mon bonheur, au début septique je me suis dit autant tout essayer. J'ai acheté ma premire e-cig et deux bouteilles de liquide, et le soir même après avoir commencé à vapoter je n'ai pas toucher mon paquet de cigarette, il est resté sur mon bureau. Un semaine après, ce même paquet toujours pas entamé, du coup à la poubelle. Ca fait maintenant 6 mois que je vapote et je n'ai touché aucune cigarette, mes doses de liquide ne contiennent plus de nicotine. Et croyez le ou pas, aujourd'hui c'est carrément la fumée de cigarette qui me gêne.

Donc aujourd'hui je ne vapote plus que le soir, je ne sais pas si j'ai trouvé ou non le produit miracle, mais en tout cas l'e-cig a marché pour moi quant a mon arrêt du tabac, et je n'ai jamais cru que cela aurait été aussi facile.

Aujourd'hui je respire mieux, mes dents sont plus blanches, ma peau plus claire, je ne tousse plus, j'ai plus d'endurance, j'ai retrouvé l'odorat et le gout.

Pour conclure, je ne regrette pas d'être passé à l'e-cig.

 

Nicole, 32 ans (employé de boucherie)

J’avais l’habitude de fumer 4 cigarettes par jour depuis plus de 10 ans. J’ai réussi à arrêter de fumer grâce à l’eRoll. Ce petit modèle de la gamme JoyeTech m’a permis de vapoter en exhibant un beau produit qui m’a immédiatement donné envie de l’utiliser plutôt que la cigarette classique. Sa performance s’est avérée suffisante dans mon cas. Cependant, je pense qu’une personne qui fume plus de 10 cigarettes au quotidien ressentira encore un manque de nicotine. Mais pour moi, ça m’a énormément aidé à me sentir bien et tout naturellement, j’ai fini par ne plus avoir besoin d’acheter de cigarettes. L’eRoll est simple à utiliser, autant le remplissage que le rechargement. Je suis vapoteuse depuis 6 mois maintenant et absolument comblée.

 

 Patrick et Laetitia, 55 ans (artisans)

La cigarette fait partie intégrante de ma vie. Je fume depuis 30 ans et avec ma femme, nous fumons plus d’un paquet par jour chacun. Je suis venu prendre un pack Spinner/Aérotank pour ma femme afin de lui faire une surprise, et une batterie Istick variable avec un méga Aerotank pour moi. Nous avons commencé à nous en servir tout en continuant de fumer 5 cigarettes pour compenser. Puis petit à petit, nous avons réussi à nous en passer totalement. Nous vapotons avec plaisir et la fumée de cigarette a fini par devenir carrément un désagrément. Il s’agit d’une vraie victoire pour nous! Avec la batterie variable, la vapeur apporte une saveur plaisante. Il suffit de réduire ou d’augmenter la tension pour adapter en fonction des besoins et obtenir un goût avec plus ou moins d’intensité. Enfin, le clearomiseur Mega AeroTank est une petite révolution. Quel satisfaction de pouvoir régler l’arrivée d’air! Nous pouvons ainsi choisir la sensation de tirage voulue grâce à une double résistance. Les perceptions sont plus fortes avec une vapeur plus dense. Nous prenons vraiment plaisir à vapoter avec un joli produit. Les cigarettes sont définitivement plus qu’un lointain souvenir. Bravo à tous les vapoteurs!

 

Sandrine, 52 ans, (professeur des écoles)

Fumeuse de 2 paquets même 2 paquets et demie quand j’étais en weekend. Je suis passé à la vapoteuse pour faire des économies. Moi qui pensais baisser ma consommation, j’ai gardé précieusement dans mon sac mon paquet de gitane. Mais le paquet, je ne l’ai jamais fumé. Ca fait maintenant 2 ans que je suis une vapeuse et je n’ai pas touché une cigarette. Mais je conseille à tous le monde de prendre une dose de nicotine assez forte pour les gros fumeurs mais surtout de prendre deux batteries car pour moi ca été indispensable.

Isabelle, 35 ans (cadre commercial)

Je tenais à vous faire part de mon expérience avec la cigarette électronique car celle-ci à pour ainsi dire, changé ma vie. J’ai commencé à fumer vers 14 ans, dès le collège, je ne me suis jamais arrêtée. J’ai tout essayé, patchs, hypnoses, inhalateurs, mais rien à faire, l’envie et le besoin de fumer me regagnée à chaque tentative d’arrêt. Peu à peu je voyais ma santé se dégrader (dents de plus en plus détériorées et jaunâtres et essoufflement au moindre effort (pour vous donner un exemple le simple fait de jouer au ballon avec mon fils était devenu un supplice dès 30 minutes de jeux)

Fumer 1 paquet/jour en moyenne pendant bien beau mais il fallait que je me débarasse de cette cigarette tueuse avant qu’elle ne m’achève, puis j’ai entendu parler de la cigarette électronique. Au début (comme tout le monde) j’étais quelque peu retissante car je pensais que c’était encore un de ces attrape-nigauds. Malgré tout une amie m’a convaincu d’essayer, et c’est la que l’expérience de la cigarette électronique à commencer, la libération.

Mes nouveaux plaisirs : Plus d’odeur horrible de la première cigarette du matin, le retour du goût aux aliments, plus de motivation pour faire des activités oubliées comme courir le matin, le retour de la petite monnaie dans le portefeuille car elle ne passait plus dans ces satanées clop , mes enfants qui ne me disent plus « Maman tu sens la cigarette ! », l’ambiance dans le foyer familial s’est nettement amélioré car il n’y avait plus de dispute avec mon mari ou mes enfants du type :  « Maman pourquoi tu finit jamais le repas avec nous et t’es toujours obligée de sortir fumer ? » lorsque votre enfant de 11ans vous dit cela, ca donne matière à réfléchir !

Bref, j’espère que mon expérience de la cigarette électronique pourra vous être utile, je suis actuellement « vapoteuse » occasionnelle (je fume le soir  2 fois dans la semaine), je me suis arrêtée progressivement en 3 mois et j’en suis fiers ! J’économise à peu près 150€/ mois grâce à la cigarette électronique, je dépense 6€/mois environ (soit 1 flacon de 10ml de e-liquide ce qui équivaut à 10 paquets de cigarette en quantité, en réduisant de la quasi-totalité des effets néfastes de la cigarette !

Bon courage à vous qui serait tenter par l’expérience de la cigarette électronique

 

Kevin, 24 ans (étudiant en école de commerce)

Après avoir acheté ma cigarette électronique sur ce site (la ego C) j'ai tenu à poster un témoignage car je pense ce produit révolutionnaire. Je fume un paquet par jour depuis 4 ans et je commençais à voir le fléau de la dépendance venir. Mais miracle j'ai acheté cette cigarette électronique conseillée par un ami et je n'ai plus fumé une seule cigarette depuis le jours où je l'ai reçu. Depuis je m'amuse un peu avec les goûts, par contre je garde des niveaux de nicotine élevés (16mg) car je préfère le gout des e-liquides chargés en nicotine, puis au final à part le coté addictif je pense pas que la nicotine m'empoisonne pas tant que ça la santé. J'en suis même venu à faire des cocktails avec des mélanges de plusieurs e-liquide et je partage mes idées de cocktails avec mes amis.

Je pense réellement que ce produit est révolutionnaire car il résout tout de même un gros problème de nos jours, la cigarette, le tabac, le cancer, le trou de la sécu ... J'aimerai bien voir plus de soutiens de la part de l’État pour cette cigarette électronique, qui manifestement est sans danger.

Prochaine étape, j’arrête de vapoter, je pense que j'y arriverai sans aucun souci par la méthode de réduction des taux de nicotines de façon progressive (encore une révolution d’ailleurs!)

Un grand merci à ce site pour m'avoir fait gagner du temps de l'argent et de la santé.

 

Magalie, 62ans (Chef d'entreprise du cosmétique)

J'ai commencé à fumer dès l'adolescence, depuis j'ai multiplié les tentatives de sevrage tabagique. Parmi lesquelles, le Patch, les gommes à mâcher, l'hypnose, mais en vain, aucun résultat intéressant. Je me suis donc découragé, et depuis 10 ans je n'ai rien fait pour réduire ma consommation de tabac. Puis la cigarette électronique est apparue, au début j'étais très pessimiste sur son efficacité. Mais ce n'était pas l'avis de mon petit fils qui m'a offert une de ces e-cigarette EGO, j'ai essayé un soir en rentrant du travail,la pluie innondée l'extérieur de la maison familiale, ainsi j'ai tenté d'utiliser mon cadeau et j'ai trouvé cela agréable.

J'ai donc continué à vapoter tout la soirée et dès le lendemain, en arrivant au bureau j'ai allumé ma clope du matin et j'ai été surpris par le goût de celle ci, très fort et désagréable en gorge. J ai tout d'abord été surpris car après 45 ans de consommation de cigarettes traditionnelles, me débarasser de ma dépendance me paraisser impossible mais impossible n'est pas Chinois! L'invention de la cigarette électronique a changé ma vie,et celle de mon entourage qui m'encourage dans ma démarche malgré mon âge!

Je la préconise à tout fumeur ayant un minimum de volonté.

 

Donatienne, 39 ans (Ostréicultrice)

Que du plaisir ! Plus d'odeurs, plus de poitrine encombrée, plus de mauvais goût en boûche, plus le coeur qui s'emballe au moindre effort... La liste est longue des avantages de passer à la cigarette électronique faute de pouvoir totalement tout arrêter. Je n'ai que du positif à dire sur ce formidable procédé, merci à son ou ses créateurs ! Je suis aussi très heureuse d'avoir trouver ce site de vente par internet, d'un sérieux irréprochable, ainsi que le service : aide, conseils, envoi, matériel.... Franchement rien à redire et j'ai confiance en eux. Le sérieux et les conseils de cette compagnie m'ont permis de stopper d'un jour à l'autre le tabac avec du matériel de qualité, répondant, voir surpassant mon attente. Alors, n'hésitez plus et faites le pas !