CHOISIR SON DOSAGE EN NICOTINE 

Quand vous commencez la cigarette électronique, il y a quelques règles de bases à respecter.

 50% de la réussite va venir de votre matériel :

     - Matériel de qualité

     - Autonomie suffisante

     - Réservoir adapté (contenance, facilité à remplir…)

 Et les 50% restant viennent de votre liquide :

     - Liquide de qualité

     - Qui vous plaisent (primordiale)

     - Bien dosé en nicotine 

Et c’est ce dernier point auquel je vais vous parler maintenant. Il y a deux types de personnes qui veulent passer à la cigarette électronique : Celles qui veulent la dose maximale, et celles qui veulent le minimum voire 0% nicotine.

Alors, il est important de casser une idée reçue : la NICOTINE, dans les doses inhalées avec votre cigarette électronique et même avec la cigarette classique n’est pas dangereuse.

Le problème est qu’elle rend ACCRO à la cigarette traditionnelle qui elle, est dangereuse.

Beaucoup de personnes vous diront qu’ils fument par habitude, pour le gout de la cigarette, pour le geste… or à plus de 90%, nous fumons parce que notre cerveau est drogué à la nicotine. D’où l’importance de choisir le bon dosage. Un fumeur de 2 cigarettes et un fumeur de 3 paquets n’auront pas les mêmes besoins nicotiniques.

Il existe principalement 4 niveaux :

0 mg/ml

5 ou 6 mg/ml

11 ou 12 mg/ml

16, 18 ou 19 mg/ml

 

Pour un fumeur qui fume de 1 à 20 cigarettes par jour, il lui faudra une dose de 11 ou 12 mg/ml (qui est déjà une dose light)

Pour les fumeurs qui fument un paquet ou plus, ils devront partir sur une dose plus forte 16 ou 18 mg/ml.

Nous déconseillons aux fumeurs de commencer avec du 6 mg/ml, dose beaucoup trop faible, vous aurez envie de fumer et….vous fumerez. Ne parlons même pas des doses sans nicotine.

Enfin, pour les personnes qui fument tout juste un paquet, cela va dépendre du tempérament. Si on est du genre stressé, speed ou énervé, prenez du 16/18. Dans le cas contraire, le 11/12 peut vous suffire. Nous vous conseillons néanmoins pour ceux qui fument un paquet de commencer en 16/18.

 

Respectez bien cette règle simple car si vous partez sur une dose trop forte, vous aurez mal au crâne et la gorge irritée. Et si vous choisissez une dose trop faible, votre cerveau n’aura pas « sa dose » et vous fera fumer de vraies cigarettes.

 

 Quand et comment baisser sa dose de nicotine ?

Sachez déjà qu’il est impossible de prévoir à quel moment vous aller réduire votre dose en nicotine, et tout aussi idiot de vous mettre des dates butoires (ex : dans un mois je passe à 12, puis un autre je passe à 6….) Cela peut se faire en une semaine comme en trois ans, beaucoup trop d’éléments rentrent en compte. Je vous rappelle qu’une fois que vous aurez arrêté de fumer vos cigarettes au goudron, arsenic et autres horreurs, vous aurez déjà fait 99% du chemin.

Gardez cette règle simple en tête : Tant que vous fumez ne serait-ce qu’une cigarette par jour, vous ne baissez pas votre dosage initial ! Au contraire, si vous fumez à côté, c’est probablement parce que votre dose est insuffisante.

 Maintenant, vous ne fumez plus de cigarettes classiques, alors quand baisser ?

Et bien tout simplement quand vous vous sentez prêt. Si vous n’êtes pas particulièrement en manque, que cela fait plusieurs semaines que vous ne fumez plus et surtout que vous avez envie de baisser, vous pouvez tenter le pas.

À savoir que si vous descendez directement au dosage inferieur, vous allez le sentir. Votre cerveau étant habitué à telle dose, vous lui donnez la moitié, du coup vous tirez beaucoup plus sur votre e-cig et vous serez peut-être tenté d’allumer une cigarette.

Nous vous conseillons donc de faire des mélanges. Dans votre réservoir, mettez la moitié de votre dosage habituel et ajoutez la moitié du dosage inferieur. (Par exemple si vous mélangez du 12 et du 6, ça vous fera du 9. Vous baisserez donc votre dose de nicotine sans le sentir. Et plus le temps passe, plus vous mettez du 6 jusqu’à n’avoir plus que du 6 dans votre réservoir)

Et ainsi de suite, jusqu’à arriver tranquillement à une dose sans nicotine. A savoir également que si vous êtes descendu de nicotine et qu’au bout de plusieurs semaines ou mois, vous sentez que vous êtes prêt à craquer et rallumer une cigarette, reprenez le dosage au dessus pour casser cette envie.

 

Notre dernier conseil est de ne pas brûler les étapes et de baisser très progressivement sans vous prendre la tête.