Comment se faire rembourser par sa Mutuelle sa cigarette électronique ?

Certaines Mutuelles françaises* ont pris les devants et ont choisi de rembourser les cigarettes électroniques, en général au même titre que les autres sevrages tabagiques.

Un remboursement qui peut aller de 15 à 150€ par an !

Nous vous conseillons donc d'appeler votre mutuelle santé et de poser la question "suis-je remboursé pour l'achat d'une cigarette électronique" ?

Les mutuelles qui remboursent les cigarettes électroniques sont nombreuses, cependant elles le proposent uniquement pour leurs clients qui ont souscrit des offres supplémentaires, non prises en charge par la sécurité sociale, soit :

  • Si vous êtes remboursé (totalement ou partiellement) pour des prestations de type ostéopathie.
  • Si vous êtes remboursé pour tout types de prestations non prisent en charge par la sécurité sociale  (diéteticien...) 

Si la réponse est oui, il vous suffira de suivre la procédure de remboursement classique que vous utilisez avec votre mutuelle.

*A notre connaissance, il s'agit de celles-ci : Maaf, Matmut, Axa, Malakof Mederic, MAE, LMDE, Radiance, Allianz, Groupama, MMA, Direct Assurance, AG2R (liste non exhaustive).

                                                            


Les démarches à suivre en 4 étapes simples ?

1) Faire vos achats sur le site vap-france.fr.

2) Vous recevez un email de confirmation de votre commande et votre facture.

3) Imprimez la facture et envoyer la à votre mutuelle.

4) Remboursement de votre cigarette électronique par votre Mutuelle (avec les délais de remboursement propres à votre contrat).

                                                          

Contrairement à ce que de nombreux Francais peuvent le penser, le tabac ne rapporte pas (indirectement) d'argent dans les caisses de l'Etat, bien au contraire. En moyenne, les recettes fiscales afférentes à la vente des produits du tabac permettent à l'Etat de récolter environ 13 milliards d'euros, à cela s'ajoute les "économies" sur non versement des retraites des individus malheureusement décédés de manière prématurée à cause des maladies liées à la consommation de tabac soit 5 milliards d'euros par année. Ce qui fait en somme une recette par année de 18 milliards, on pourrait donc penser que la vente de cigarettes rapportent sur le court terme obligatoirement de l'argent à l'Etat.

Cependant, si l'on compare ce montant au coût annuel du tabac en France, c'est à dire 45 milliards d'euros (Etude menée tous les ans pour l'OFDT (Observatoire Français des Drogues et de la Toxicomanies), il est évident que le tabac s'avère être un sérieux poids pour la société. Les soins effectués sur les patients atteints de maladies liées au tabac sont coûteux et parfois la période de traitement est longue, c'est en partie ce qui explique ces coûts si importants. A cela s'ajoute le fait que malheureusement, les entreprises qui emploient des salariés fumeurs ont un surcoût d'environ 4600 € par rapport à un salarié non fumeur. Cela se résume par de multiples facteurs comme la baisse de productivité (pauses) ou encore le nombre d'absences plus important.